lundi 29 novembre 2010

Fille à pull



Des jours comme ça où il fait froid.
Où il fait tellement froid que rien que l'idée de sortir de chez soi vous donne des frissons.
On entrebaille la fenêtre et tout de suite, on sait qu'il nous faudra ce qui est de plus chaud, on oublie très vite chemises et autres blouses qu'on aimerait tant reporter comme ça, sans rien de plus.

En ce moment, l'option pull m'est plus que vitale.
Epais, couvrant, le seul vers qui se tourner et s'enrouler quand c'est le temps qui choisit comment vous habiller, contre votre volonté.
Je déteste ça autant que je déteste ce froid...

Seule coquetterie autorisée à mes pieds, le pull couvrant avec lui, toute autre forme de fantaisie.
Aussi longtemps de moi que je les désirais,
ces boots courtes et crantées,
assez fortes pour tolérer, sur le reste, un peu de simplicité...






Boots crantées Senso via Solestruck.
Pantalon camel, pull gris à coudières et ceinture camel Zara.


VBP Solestruck: -50% sur les chaussures soldées avec le code FP72HMPZF.
VPasBP: LES FRAIS DE DOUANE! peu de chance d'y échapper si vous commandez sur le site 
(j'en ai fait l'expérience...)(et ne lésinent pas sur le prix!)

VBP The Wholesale Dress: si vous êtes bloggueuse et que vous avez envie de tester le site, 
la gentille Charlotte vous propose de vous envoyer la pièce de votre choix (prix défini).
Son mail: charlottefish@live.cn  


samedi 20 novembre 2010

Full Knit



S'enrouler dans un pull format XXL.
Le façonner à coup de ceinture camel nouée.
Le laisser dévoiler une épaule sous le poids de sa maille lourde.
Retrousser de trop longues manches.
Enfiler des bottes bien hautes.
Et un Dim body touch.

Laisser la maille et le cuir agir.



Passez un doux week-end!


Pull en maille, ceinture nouée et cuissardes Zara.

jeudi 18 novembre 2010

Intemporel




Parfois, il suffit juste de réveiller ma garde-robe par quelques nouveautés et comme par magie, mes intemporels revivent instantanément.

Des pièces que l'on garde peu importe les saisons, parce que peu importe les grandes lignes de tendance, elles seront toujours actuelles,
à leur manière.

Comme cette chemise bleue dont je vous parlais la dernière fois.
Tant classique qu'elle ne parvenait pas à quitter son cintre, désespérement,
et puis le déclic.
Depuis, pas une semaine sans qu'elle se trouve recyclée, au beau milieu de mes actualités.
Ou comme ce trench beige.
Qui laisse bien trop sa place face aux autres manteaux, parkas ou autres blazers au quotidien,
alors qui n'a pourtant rien à leur envier.
Mes basiques chics, un dernier recours à allure.

Mais il faut avouer que le neuf éveille la créativité, ou dumoins la mienne.
Sans lui, la même saveur ne serait pas.

Où peut-être depuis ce jour ou j'ai accueilli ces cuissardes/bottes hautes,
(presque plates, non, non, vous ne rêvez pas!)
et qui me donnent envie d'aimer à nouveau tout ce que j'ai pu,
honteusement laisser de côté.
Tout leur vont, ce n'est pas compliqué.
Tout peut être même très simple et pourtant, avec elles,
retrouver une nouvelle vie.
Intemporelles.






Pull torsadé, slim en jean zippé, cuissardes en cuir noir Zara (collection AH 2o1o).
Chemise bleue et trench beige Zara (ancienne collection).

mercredi 17 novembre 2010

On my way... #3

Quand une paire de chaussures devient un vrai parcours du combattant...

j'ai voulu, j'ai oublié.
j'ai revu, j'ai re-voulu. Impossible de passer commande. #fail
elles arrivent, finalement.




Senso sur Solestruck



lundi 15 novembre 2010

Sable noir





J'atteins doucement le point où, lorsque je pose mes yeux sur mes portants, je me sens satisfaite.
Bien que la quête du dressing parfait ne sera jamais accomplie pour une fille comme vous, comme moi, mais l'éternelle sensation de manque s'éloigne peu à peu.

Bien que le shopping soit une drogue dure dont je ne pourrais me passer, il m'arrive de temps à autre, de me dire que j'ai déja bien assez et matière à mélanger infiniment toutes ces pièces que j'ai tant voulu, et que j'aime toujours autant.

Ces derniers mois, j'ai beaucoup acheté, j'ai aussi beaucoup vendu. Pour arriver à ce petit bout de tout qui me fait moi chaque jour.
Qui crée mes humeurs et mes envies.
Tout est porté, loin de l'overdose, mais juste parce que j'aime chaque petite chose que j'ai.

Beaucoup et surtout du basique, pour pouvoir les assembler les unes avec les autres sans contrainte.
Et me permettre une paire de chaussures "qui fait le reste".
parce que j'aime trop les chaussures pour les sacrifier au détriment d'un vêtement.
C'est de cette manière que j'ai toujours fonctionné en m'habillant.
Et en elle, j'ai trouvé, je crois, my way to wear.



(dit la fille qui vient de commander deux paires de boots, d'en recevoir une autre, et qui a shoppé ce week-end deux pulls en maille-un rouille et un beige-et un slim en jean.)
(c'est peut-être pour ça qu'elle se sent en phase avec le reste. Peut-être...)



Pantalon taille haute, ceinture python, chemise blanche en coton et escarpins pointus Zara.
Gilet à capuche Topshop.

dimanche 14 novembre 2010

Astro Mode

Bélier par Alexander McQueen.

Sagittaire par Givenchy.

Capricorne par Chloé.

Poisson par Miu-Miu.

Vierge par Christopher Kane.

Lion par Lanvin.

la suite sur models.com


Mini-vague sur le vide-dressing.