mardi 27 juillet 2010

color tabacco





il est 2o:3o, dimanche.
Et on se décide enfin à sortir de notre tannière, le temps de quelques clichés dans la jungle urbaine.


Des pièces qui en tombent de simplicité. Rien que du basique.
du jean, du lin, un peu de cuir et du satin.
Avec une touche ethnique.

Des couleurs tabac, kakies et orangées, comme si elles étaient vieillies et passées.
Et un imprimé animalier.


Cette fois-ci, j'ai cherché la cohérence:
faire cohabiter entre elles, mes aspirations estivales d'uni et une soudaine envie safari.
Avec une touche chic.


La jungle urbaine comme je vous l'ai dit...









Slim taille haute, débardeur en lin kaki, ceinture tressée, sandales compensées, blazer et sac bourse
Zara.
Collier plastron zébré h&m "fashion against aids".




.Edit du mercredi 28 juillet:
session fringues sur le vide-dressing.


dimanche 25 juillet 2010

Obsession

Choisir? c'est pas mon truc.
Je prend tout.
4 paires.
Vos avis à vous?


Jeffrey Campbell, lita.




Senso, acacia.





Jeffrey Campbell, Pixie-en rouge foncé.




Jessica Simpson, Dany-en camel.



 

Bon dimanche.


Edit:  Vide-dressing actualisé.
avec de la chaussure...

vendredi 23 juillet 2010

Lace up booties







Rien d'autre que du beige.
Rien d'autre ne méritait sa place aux côtés de mes petites compensées adorées.

De la simplicité.
C'est de cette manière que je les envisage.
On reste donc dans mes fameux tons de prédilection.

Il me tardait de les immortaliser, je voulais que tout soit parfait malheureusement, c'est sous un ciel gris et quelques gouttes de pluie qu'elles font leur première apparition.


Sans nier une fausse allure Chloesque,
et un petit air de bowling boot parfait pour dé-chiquiser une tenue trop stricte. ou Trop fade.
Lacées et sanglées pour le côté root.
Compensées pour la touche de féminité.


Je mise souvent sur les chaussures.
Sur l'accessoire en général.
Et je dois avouer qu'elles font plutôt bien le travail.

Plus que bien même.
Pour la peine, c'est le même régime que les précédentes: heures supp' et embauchées à plein temps...









Pant beige, débardeur en coton beige, pull en coton vert et ceinture Zara.
Compensées lacées Topshop.




mardi 20 juillet 2010

it's Sun.Day



Au quotidien, j'ai plutôt l'habitude de fréquenter le béton et les embouteillages.
-quoiqu'en ce moment, Lyon se vide doucement-
Alors quand je peux quitter les paysages goudronnés, c'est volontiers que je retourne là où pendant dix neuf ans de ma vie, j'ai rêvé quitter ces lieux pour la ville où je suis.

Ce chemin, je l'ai parcouru des milliers de fois.
Sous la pluie, la neige, la nuit en me sentant poursuivie et ne pouvant m'empêcher de regarder derrière moi, en vélo pour la première fois sans roulettes puis avec ma première voiture.

Mais sans hésiter, c'est comme ça que je le préfère.
Grillé.
Ce vert bruni et ces couleurs tabacs.
Comme celles que je ne me lasse de porter.

Maintenant que je suis partie, j'ai d'autres rêves.
Bien plus futiles que lui.

Comme ceux de blouses en soie. Celles que je rêve de pendre à côté de celle-ci. De chaque ton poudré qu'il puisse exister.
Ceux de pantalons fluides. Qui lâchent la jambe et serrent la taille.
De rouge foncé et de rose clair.
De marron et de kaki.
D'uni.

Encore quelques jours à tenir avant de rêver éveillée, de céder à mes obsessions.
Ca soulage de l'écrire ici noir sur blanc, ça rend l'impatience moins longue au moins pour un temps.
-this is an sos shopping-




Vous rêvez comment vous en ce moment?

















Carrot pant noir, débardeur en coton noir, blouse en soie, sabots et ceinture Zara.
Socquettes "tabac" Dim.
Vernis O.P.I "Jade is the new black".

dimanche 18 juillet 2010

vendredi 16 juillet 2010

Monochrome







Lorsque je suis tombée sur ce petit bout de soie à rayures perdu parmis tant d'autres, j'ai tout de suite su qu'il aurait le beau rôle avec la simplicité.

Le bleu marine de mes jeans, le camel de mes accessoires quotidiens,
c'était écrit sur un bout de papier.
Et je ne peux nier qu'entre eux, le courant est plutôt bien passé...

C'est l'accessoire multiple qu'on aime détourner.
Autour du cou puis noué au sac à main,
c'est tout naturellement, adepte du tout-ceinturé, que j'ai eu envie de le tester.

L'accessoire, c'est un peu la seule folie qu'on peut se permettre quand c'est l'été, qu'il fait 35° à l'ombre mais qu'on a toujours autant envie de s'habiller.
Et j'ai eu envie de jouer.
A casser le basique et l'uni.
A casser le monochrome avec une petite touche couleur fauve sur les hanches et à mes pieds.









Débardeur en lin bleu, slim en jean (old), wedges camel et ceinture tressée Zara.
Foulard noué Vintage (marché de la mode 2o1o).


lundi 12 juillet 2010

Peach







Quelques clichés pris l'autre soir.
Avant la tempête.
L'occasion était telle qu'un tout petit brin d'air frais et j'ai aussitôt enfilé mon blazer, qu'il me démangeait de pouvoir porter, rien que quelques instants.

J'avais patienté, patienté jusque le temps des étiquettes à prix adouci arrive et enfin bonheur, il est mien.

Sa couleur d'abord, cette couleur! que j'imagine déja avec mes kakis et nudes cet automne, quand sera venu le moment de se couvrir un peu plus.
Et sa matière satinée.
Sa coupe boyfriend et ses épaules plissées.

Un féminin/masculin sur lequel j'ai eu envie de jouer.
Avec la broderie anglaise et le pantalon d'homme.

J'aime imaginer sans cesse de nouvelles combinaisons entre mes fringues, les plus anciennes avec les récentes,
et je passerai des heures sans me lasser, assise, les yeux fixés sur mes portants à la recherche de la prochaine que je vais pouvoir porter.

Je crois que c'est ça en fait, le véritable plaisir de s'habiller.











Carrot pant, sandales compensées, ceinture et blazer Zara.
Corset broderie anglaise Topshop.
Vernis O.P.I "Jade is the new black".



dimanche 11 juillet 2010

Froufrouté

18h54:
MISE EN LIGNE DE MON VIDE-DRESSING:
rdv
ici pour la première session chaussures&accessoires.






Cette fois-ci encore, ma monomanie des tons nudes m'a conduite à ce petit bout de tissu.

Sa légèreté, pas un centimètre de plus du mini-peu de qu'il y a à cacher,
juste ce qu'il faut,
le maximum du supportable sous quarante degrés.

Un petit côté lingerie qui lui suffit, des volants et de légers plumetis
Sans doute le plus féminin d'entre tout ce que j'ai l'habitude de porter.

Ajoutez lui une touche de dentelle corail en dessous,
et de camel surtout,
c'est un peu les couleurs qui sévissent gravement dans mon dressing ces derniers temps.

Le froufrouté lui, c'est le premier.
Je le voyais un peu trop girly mais dédramatisé avec du denim,
il est finalement pas si difficile à porter...


Enjoy Sunday !












top volants et plumetis, sac sceau et compensées camel Zara.
Ceinture tressée h&m; slim taille haute Bershka (old).
Brassière dentelle corail Topshop.